Appétissant non ?

Repas de rêve ce mardi midi de septembre au collège Paul Bert. Déficitaire d’une centaine de repas, Elior, le prestataire du conseil général, a sous estimé la quantité nécessaire pour que tous nos collégiens puissent se restaurer dans de bonnes conditions. Résultat, on sort une boîte de fayots et du poisson surgelé noyé dans la sauce. Avec cela une brioche, une vache qui rit et un bout de pain. On imagine ce qu’en diraient les nutritionnistes.