Elior fait payer les dysfonctionnements aux familles

Un courrier  envoyé aux familles par Elior a mis le feu aux poudres .  En effet, le courrier annonce, en demi-teinte, ce qu’on pourrait qualifier de renoncement du paiement au repas consommé. A partir du 1er février, lorsqu’un élève ne consommera pas un repas pour lequel il est inscrit, il sera facturé si les parents ne préviennent pas la veille au plus tard.

Le but affiché par le prestataire est d’améliorer la qualité de service et de limiter le gâchis. Mais dans la réalité, il s’agit de faire payer aux parents une gestion où les pénuries en fin de service sont monnaie courante et ceci depuis le début.

La section départementale de la FCPE a donc pris la plume en rédigeant  un communiqué de presse  relayé par le parisien  de ce 1er février.

Voir l’article sur le Parisien
Télécharger le communiqué de presse
Télécharger le courrier d’Elior adressé aux familles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>